Kevin Gourdon (La Rochelle) : « Il n’y a que mes enfants qui m’empêchent de dormir, pas une finale »

Kevin Gourdon (La Rochelle) : « Il n’y a que mes enfants qui m’empêchent de dormir, pas une finale »

Actu Rugby Voir mon actu Suivre Le flanker rochelais Kevin Gourdon s’attend à un gros défi face à la troisième ligne internationale du Stade Toulousain à Twickenham. La Pro D2, l’accession en Top 14 en 2014, la finale de Challenge Cup perdue en 2019, et même 19 sélections en Bleu, le troisième ligne rochelais Kevin Gourdon a tout vécu depuis son arrivée en Charente-Maritime en 2011, en provenance de Clermont. Ce samedi 22 mai, le Drômois, formé à La Voulte, va vivre sa première finale de grande Coupe d’Europe face au Stade Toulousain, à Twickenham. Une échéance qu’il aborde avec plaisir et confiance. Actu : Avez-vous du mal à trouver le sommeil, à quatre jours de cette finale de Coupe d’Europe ? […] Ce serait vous mentir de dire que ce n’est pas le cas. Mais c’est avant tout de la bonne pression et des bons moments, car c’est une expérience assez unique, donc il faut en profiter. […] K.G : Cela ne met pas de pression, car on connaît nos supporters et on sait qu’ils seront derrière nous quoi qu’il arrive. […] C’est tout cela qui a permis au Stade Rochelais de grandir petit à petit et de franchir toutes ces étapes. Quand vous voyez tout le chemin parcouru depuis la finale de Pro D2 2014, qu’est-ce que cela vous évoque ? […] Forcément, c’était ma première finale disputée avec le Stade Rochelais et c’était le match qui a permis au club d’accéder au Top 14. […] On retrouve en finale Toulouse qui a fait la campagne parfaite, comme nous, pour en arriver ici. Quand c’est une finale, on ne regarde plus l’adversaire et on se concentre sur nous-mêmes. […] On va voir ce qu’ils vont nous proposer, mais évidemment que c’est un des points forts des Toulousains, comme c’est le cas pour nous. […] Jouer une finale de Coupe d’Europe, quand tu viens, comme lui, d’Auch et a joué à Oyonnax, c’était un incroyable accomplissement personnel. Cela nous fend le cœur qu’il ne puisse pas être avec nous.
Source : https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/la-rochelle_17300/kevin-gourdon-la-rochelle-il-n-y-a-que-mes-enfants-qui-m-empechent-de-dormir-pas-une-finale_41935853.html

Laisser un commentaire