Fédérale 1. Le FCTT, club historique de Toulouse, pourrait disparaître dans quelques semaines

Fédérale 1. Le FCTT, club historique de Toulouse, pourrait disparaître dans quelques semaines

Actu Rugby Voir mon actu Suivre Les Toulousains du FCTT pourraient se retrouver sans terrain dans moins de trois mois. Déjà confronté à l’arrêt prématuré de la saison et à l’absence de compétition depuis quasiment un an, comme tous les clubs amateurs de l’Hexagone, le FCTT (Fédérale 1) est en grand danger ! Et pour cause, ce club de rugby historique, fondé en 1912 à Toulouse, pourrait perdre l’exploitation de son stade Georges-Aybram dans moins de trois mois et se retrouver ainsi sans terrain pour dispenser la pratique de l’ovalie à ses 400 licenciés. « Les études foncières et urbanistiques n’ont pas réussi à faire avancer ce dossier » Ce complexe sportif Georges-Aybram, situé à côté du Zenith de Toulouse, « appartient à l’Amicale des Anciens du Toec qui le loue à la mairie de Toulouse », sauf que le bail de deux ans se termine… en juin prochain, indique ainsi à Actu Rugby le président du FCTT, Francis Cazeneuve. […] En juin 2021, on saura donc si notre l’histoire continue au cœur du complexe sportif historique de Georges-Aybram ». […] « Aujourd’hui, à Toulouse, il n’y a plus rien comme espace sportif pour les rugbymen » […] « Je pense que nous allons arriver à trouver une solution, enfin, je l’espère, mais, pour le moment, en tant que président, je n’ai aucune information. […] Sauf qu’à l’heure actuelle, aucune solution de repli n’a été avancée pour que le FCTT puisse s’entraîner et jouer au rugby ailleurs à Toulouse. « Non, pour le moment, on ne nous a rien proposés, on est au courant de rien. […] Dans le flou le plus total, le président du FCTT craint pour la pérennité et la survie de son club : Cela peut, en effet, être un problème, mais j’espère qu’avant d’en arriver là, une solution sera trouvée, car Toulouse a perdu énormément de terrains de rugby. […] Aujourd’hui, je n’envisage pas du tout cela, car le camp de base historique du FCTT est à Georges-Aybram. […] Et le club ne sera plus gérable, si nous n’avons plus tous ces espaces. C’est la survie d’un club centenaire et historique du rugby français qui est en jeu. […] « Bien évidemment, tout le monde va pousser dans le même sens pour le bien du rugby amateur dans Toulouse intra-muros« , conclut le chargé du développement du club, Régis Lenormand.
Source : https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/federale-1-le-fctt-club-historique-de-toulouse-pourrait-disparaitre-dans-quelques-semaines_40417668.html

Laisser un commentaire