Des partenaires d’entrainement pourraient encore intégrer le groupe France malgré le fiasco

Des partenaires d’entrainement pourraient encore intégrer le groupe France malgré le fiasco

Ce lundi, le groupe France débute sa semaine de préparation dans l’optique du match contre l’Angleterre, programmé samedi après-midi à Twickenham, à l’occasion de la quatrième journée du Tournoi des Six-Nations. Habitué à organiser des entraînements à haute intensité le mercredi, le sélectionneur Fabien Galthié pourrait se retrouver dans une situation plus délicate cette semaine. Et pour cause, pour l’heure, le technicien n’a pas obtenu l’autorisation d’organiser un entrainement à 42 joueurs comme c’est le cas depuis son arrivée à la tête des Bleus. Crise sanitaire oblige, la Fédération Française de Rugby a dû lever le pied après le fiasco des derniers jours. Mais dans son édition du jour, le Midi Olympique nous informe que Fabien Galthié n’a pas abdiqué pour autant. En effet, en ce début de semaine, la Fédération Française de Rugby devra trancher et accorder ou non à Fabien Galthié le droit d’appeler des joueurs « immuno-covidés » de l’équipe de France U20 pour réaliser ce fameux entrainement à haute intensité. Le bi-hebdomadaire l’indique : il s’agirait d’une grossière erreur de prendre un énième risque quand on sait combien la situation a été critique au sein du groupe France ces dernières semaines. Problème : sans cet entraînement à haute intensité, les joueurs Français pourraient manquer de rythme contre les Anglais, après notamment trois semaines sans match. Alors, entraînement à 31 ou à 42 pour Fabien Galthié ? Affaire à suivre…
Source : https://www.minutesports.fr/index.php/2021/03/08/des-partenaires-dentrainement-pourraient-encore-integrer-le-groupe-france-malgre-le-fiasco/

Laisser un commentaire