Challenge Cup. En décrochant le titre, Montpellier sauverait une saison bien pourrie…

Challenge Cup. En décrochant le titre, Montpellier sauverait une saison bien pourrie…

Actu Rugby Voir mon actu Suivre Le Montpellier de Benoit Paillaugue sauverait (en partie) sa saison en cas de victoire en finale de Challenge Cup. Qu’il est loin le temps des incertitudes liées à des résultats décevants du côté de Montpellier. Tout juste deux mois après une correction administrée par le Castres Olympique(48-17, NDLR) et une fâcheuse posture en Top 14, englué à une place de barragiste encombrante, le MHR a repris son destin en main, notamment en disputant à fond la Challenge Cup. Montpellier en finale de la Coupe d’Europe grâce à une performance défensive extraordinaire […] Sans occulter les affaires quotidiennes moins réjouissantes pour le MHR cette saison, un succès face aux Tigers à Twickenham « sauverait » la saison, même si les ambitions sont bigrement plus élevées. « Cela peut construire un groupe effectivement, encore plus avec une aventure réussie si on va se le chercher. Quasiment tous les derniers vainqueurs de la Challenge Cup ont performé par la suite dans leur cheminement. Puis je n’oublie pas que Montpellier en 2016 s’était émancipé grâce à la Challenge Cup, pour ensuite s’affirmer en Top14. C’est donc favorable de cultiver cet esprit, de forger un caractère et une certaine idée de l’exigence qu’on doit mettre en place », lâche Guirado. […] En 2016, premier grand succès de Montpellier sur la scène européenne, les Benoît Paillaugue, Bismarck Du Plessis, Paul Willemse et Fulgence Ouedraogo étaient concernés. […] Arthur Vincent, plus jeune bien sur, se souvient : « Pour ma part, je l’ai suivi à la télévision, c’est un grand souvenir. […] Le vécu qu’on a eu cette saison et toute la merde qu’on a bouffée, plutôt noire, doit nous servir de motivation pour écrire une belle page de l’histoire du club et donner une signification à cette année. […] Olivier Azam, le coach des avants du MHR, explique pour Actu Rugby : « C’est classique, fort devant, avec une troisième ligne performante. Une charnière à 150 sélections (Ben Youngs-George Ford, NDLR), c’est une formation qui n’est pas en finale par surprise. Est-ce une surprise de retrouver le MHR du coup ? […] Pour moi, c’est une excellente saison, c’est la cerise sur le gâteau et si on gagne on s’en souviendra…
Source : https://actu.fr/occitanie/montpellier_34172/challenge-cup-en-decrochant-le-titre-montpellier-sauverait-une-saison-bien-pourrie_41968611.html

Laisser un commentaire