Actu Rugby a retrouvé… Imanol Harinordoquy : « En 2011, mon père nous a fait gagner le derby basque »

Actu Rugby a retrouvé… Imanol Harinordoquy : « En 2011, mon père nous a fait gagner le derby basque »

Actu Rugby Voir mon actu Suivre La légende Imanol Harinordoquy est devenue un chef d’entreprise aux multiples casquettes, toujours dans son pays Basque natal chevillé au corps. Retiré des terrains depuis 2016, et un dernier passage de deux saisons au Stade Toulousain, le natif de Bayonne, formé à l’US Garazi (devenue en 2013 l’US Nafarroa), est aujourd’hui un entrepreneur accompli qui connaît tout autant de succès dans ses affaires commerciales que sur un terrain de rugby. Rencontre avec une légende. Depuis 18 ans, il organise les stages de rugby Imanol Harinordoquy […] Une sorte d‘académie de rugby qui ouvre ses portes chaque été à Biarritz. […] La prochaine session est organisée du 11 au 17 juillet prochains et les inscriptions se font en ligne sur le site www.stageimanol.com. […] En 2007, lorsqu’il était une pierre angulaire du Biarritz Olympique, Harinordoquy avait également lancé sa propre marque de vêtements « H ». […] « Je l’ai amené avec moi et il a adoré, c’était une belle expérience à partager ensemble. […] J’ai fait du judo, de la natation, du tennis, du football, de la pelote basque, avant d’arriver finalement au rugby. […] Avec les Mela, Larrouy, Sierra, Gady, Serna, Lannes ou les frères Tastet, il y avait vraiment une belle génération. […] Par contre, au niveau des infrastructures, ça ne progressait pas trop puisque nous continuions à nous entraîner au Palais des Sports. […] J’ai mis du temps à trouver ma place dans ce groupe composé de beaucoup d’anciens et avec une identité très forte. […] Une victoire qui restera dans les annales : « Cela reste un des grands moments de ces derbies. Sur le moment, je n’étais pas content de mon père, mais ensuite, je me suis surtout dit que c’était plus dangereux pour lui que pour quelqu’un d’autre de rentrer au milieu de tous ces molosses. Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal, il s’est excusé et ça a pris une jolie tournure finalement puisqu’il a reçu plein de messages amicaux, même de la part de supporters bayonnais. Cela fait partie du folklore du derby. » Á la suite de cet épisode mythique, le public de Jean-Dauger n’a bien sûr pas manqué de chambrer Imanol avec des chants en l’honneur de son père « Lulu », à chacun des derbies. […] On méritait sûrement de gagner et l’arbitre n’a pas sifflé certaines pénalités qui auraient dû l’être, mais les aurions-nous réussies ? […] C’était un honneur et une fierté, car les joueurs français à avoir affronté les Lions ne sont pas nombreux. Il y avait le Yach’ (Dimitri Yachvili) avec moi et on doit être parmi les seuls à s’être frottés à eux.
Source : https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/biarritz_64122/actu-rugby-a-retrouve-imanol-harinordoquy-en-2011-mon-pere-nous-a-fait-gagner-le-derby-basque_40341645.html

Laisser un commentaire